MasterChef, le concours de cuisine dans lequel vous pouvez vous sauver avec la salade russe la plus infâme de l'histoire

Desserts

La sixième édition de MasterChef continue d'avancer avec des tests amusants, rythmés, mais qui n'évaluent en aucun cas la manière dont chaque concurrent cuisine.

Une fois de plus, nous avons assisté à une expulsion extrêmement injuste qui, bien qu'elle ne se soit pas terminée avec l'un des meilleurs candidats du programme, aurait dû clairement tomber sur un autre candidat.

Jorge a quitté les cuisines de MasterChef avec rien de plats mémorables, mais pas aussi infâmes que ceux que son partenaire Fabio a préparés, qui n'a été sauvé que par une décision arbitraire de ses collègues, ce qui l'a placé dans une position privilégiée dans le test. final. Et bien sûr, aucun des livres de cuisine avec lesquels il apparaît sur la photo promotionnelle n'a été lu.

Jorge a été expulsé de la nuit.

Déjà dans le premier test de la nuit, Fabio a été le pire concurrent. Dans celle-ci, chaque requérant devait voler à l'un de ses compagnons 12 des 18 ingrédients présents dans un panier contenant des produits tels que pigeon, framboises lyophilisées, boulgour, katsuobush (bonite séchée japonaise) ou huitlacoche (le champignon de maïs), entre autres.

Les représentants de l'Eurovision Amia et Alfred ont visité le plateau, ils ont chanté la chanson de La La Land comme si le spectacle ne se terminait pas assez tard et que de bons, justes et mauvais plats avaient commencé à défiler. Le pire est un ragoût hindou, de Fabio, qui a été décrit comme "terrible" et devrait avoir une bouchée infinie - pourquoi ne pas l'essayer? -. Avec Sofía, qui a préparé un ragoût de pois chiches insipide, ils ont dû accrocher le tablier noir qui les a conduits directement au test d'élimination.

Jon, le concurrent que tout le monde voulait taquiner, a fait des poitrines de pigeon marinées noires sur des côtes d'épinard et une base de huitlacoche qui ont été un succès. C'était le meilleur plat de l'événement, mais cette fois, qui sait pourquoi, le vainqueur n'a reçu aucun avantage.

Fabio n'est pas le Cholo

Le test en plein air a eu lieu dans le nouveau stade de l'Atlético de Madrid, le Wanda Metropolitano. Les candidats ont dû préparer un menu, soi-disant supervisé par le nutritionniste de l'équipe, pour nourrir 60 convives - joueurs de l'Atlético, anciens joueurs, personnel d'entraîneurs et équipe de direction, Enrique Cerezo inclus - qui ont été portés à 65 la preuve. Et cette fois, les capitaines étaient les pires concurrents du test précédent.

L'équipe bleue, dirigée par Fabio, avec Jorge, Oxana et Marta, a dû faire une coca avec du maquereau tondu et séché, en entrée, et un bar avec Risotto de blé tendre et de légumes, deuxième. De son côté, l'équipe rouge, dirigée par Sofia, avec Victor, Tony, Ketty et Jon, a dû préparer un tortellone farci de poulet fermier, d'abricots secs et de pignons de pin; et un dessert: compote de pommes avec mousse de yaourt écrémé et tulipe aux amandes.

Pour compliquer davantage les choses, pendant tout le test, l'un des concurrents a dû rester «sur le banc», sans cuisiner. Cette difficulté a été particulièrement difficile pour l'équipe bleue, qui avait un membre de moins et un capitaine comme Fabio, l'un des candidats les plus faibles, qui en plus a laissé Marta, l'une des candidates les plus fortes, siéger la plupart du temps.

Les chefs Andrea Tumbarello et Sandro Silva, respectivement des restaurants madrilènes Don Giovanni et Amazónico, ont suivi de près les différentes préparations, mais ils ne pouvaient pas faire grand-chose pour résoudre certains problèmes. Cerezo, en bon manager, a mis un visage de poker pour ne pas critiquer la coca de l'équipe bleue, qui avait l'air infâme, surmontée d'un poisson qui, comme l'a commenté l'un de ses collègues, était extrêmement salé.

Le bar ferait mieux de sortir avec Risotto de blé tendre qui a au moins convaincu les joueurs de deuxième ligne venus au repas, mais, malgré cela, ils ont été éliminés, surtout, comme l'a expliqué le jury, par la performance de Fabio.

Un autre test injuste, et ils partent ...

Marta, Sofía, Oxana, Jorge et Fabio ont fait face à un test d'élimination, organisé en duels à mort, supervisé par le drôle aspirant MasterChef Junior 5, Juan Antonio. Qui a fait mieux a été sauvé, qui a perdu face au prochain concurrent.

Les candidats de l'équipe rouge, qui n'ont pas fait face au test d'élimination, ont choisi le premier concurrent, celui qui avait le plus d'avantage (puisqu'il pouvait échouer plus de fois et choisir le premier adversaire) et ont opté pour Fabio. Parce que? Personne ne le sait, mais même s'il ne le méritait pas, au moins c'était drôle de le regarder cuisiner.

Dans le premier match, il a choisi de rivaliser avec Sofía et a dû cuisiner des gnocchis en seulement 30 minutes. Mauvais début, écraser la pomme de terre crue sans cuisson, ce qui a rendu impossible l'assemblage des gnocchis plus tard. Un désastre. Mais pour aggraver les choses, il les a mis dans de la farine sans cuisson. Il est allé trop loin, mais il avait encore plus de chances de se sauver.

Le prochain plat de défi était une salade russe avec de la mayonnaise maison et Fabio a choisi de rivaliser avec Marta, qui semble en avoir fait au moins une dans sa vie. L'ami a coupé la mayonnaise, il a ajouté de la tomate écrasée et un peu d'huile sans aucun sens. Horrible. Mais il avait encore deux autres chances de rentrer chez lui.

Un autre plat apparemment simple, ni plus ni moins qu'un hamburger, a été le protagoniste du prochain défi. Cette fois, Fabio a choisi d'affronter Jorge, qui est presque aussi mauvais que lui, et les choses se sont rapprochées. Le fait est qu'il a été sauvé, laissant le scrutin à Oxana qui, objectivement, était l'un des candidats qui cuisinait le mieux du test éliminatoire.

Tout a finalement été décidé avec un tiramisu, qu'Oxana et Jorge ont dû réaliser en une demi-heure. Jorge, qui en a présenté deux, étaient clairement pires, mais ils étaient loin d'être aussi mauvais que les gnocchis ou la salade de Fabio. N'a pas d'importance. Il a été expulsé.

Il est vrai que le concurrent était l'un des prochains sur la liste à quitter la série, mais Fabio est bien pire, et n'a été sauvé que par une décision arbitraire de ses compagnons. Le concours manque toujours d'un minimum d'équité dans les procès, ce qui semble ne jamais arriver.

Images | RTVE
Directement au Paladar | A quoi sert MasterChef et qu'est-il arrivé aux gagnants des éditions précédentes?
Directement au Paladar | Pourquoi MasterChef doit de plus en plus ennuyer les concurrents

Partagez MasterChef, le concours de cuisine dans lequel vous pouvez vous sauver avec la salade russe la plus infâme de l'histoire

  • Facebook
  • Twitter
  • Flipboard
  • Email
Les sujets
  • Culture gastronomique
  • la télé
  • test
  • Chef cuisinier

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Flipboard
  • Email
Mots Clés:  Recettes Desserts Sélection 

Des Articles Intéressants

add