Corias Guilfa 07. La gourde vieillit

Desserts

Eh bien, après avoir goûté un cidre, je continue à faire une patrie avec ce Corias Guilfa, l'un des principaux acteurs du film qui se déroule sur le vin en terres asturiennes.

Guilfa est le nom asturien avec lequel le vent glacial qui précède généralement les chutes de neige est connu, c'est aussi le nom utilisé par la cave Monasterio de Corias pour désigner son vin le plus caractéristique, plus représentatif de ce qui se fait sur terre cangesas, et, comme le vent qui lui donne son nom, en utilisant des raisins indigènes de la région.

Face à tant de vénération pour un vin intense, à forte pigmentation, à forte teneur en alcool et à la persistance du fruit, face à tant de tempérament méditerranéen, le caractère atlantique que Corias Guilfa imprime apparaît comme une bouffée d'air frais. Il montre graphiquement un très beau chemin, même s'il a encore un long chemin à parcourir, s'il n'abandonne pas le chemin, l'avenir semble très encourageant.

Le Corias Guilfa rouge est un vin délicat qui demande une attention au goût, sinon il risque de passer complètement inaperçu, de ne pas le comprendre dans toute son ampleur. Il est présenté avec l'humilité avec laquelle font les variétés plus froides, une matière colorante rare, une faible présence d'alcool et une diversité aromatique complexe mais subtile.

Le choix d'une bouteille bourguignonne n'est pas accidentel, il vise à rapprocher un peu plus ce sentiment français de celui dont nous avons parlé un peu plus haut. La présentation est clôturée par une étiquette moderne et discrète qui ne laisse pas indifférent.

À vue, il est présenté avec une couche moyenne rouge cerise, avec le même vêtement léger dont le prestigieux pinot noir français est recouvert.

Le nez est intéressant, fruits frais, principalement fraise et framboise, après le fruit, notes florales parfumées, élégantes nuances de fleur bleue, principalement violettes et lilas. un peu de mémoire herbacée et balsamique et la légère empreinte du bois sous forme de toasts et de quelques épices, comme le poivre.

En bouche, il est léger, léger, peut-être excessivement, c'est un vin bien équilibré, avec une acidité intéressante, bien qu'un passage en bouche doux prélude une finale peu profonde.

Corias Guilfa 2007

Cave: Monasterio de Corias Région: Vin Tierra de Cangas (Asturies) Cépage: Verdejo rouge, carrasquín et mencía Vin: rouge avec vieillissement Prix: 13 Euros Note: 8

En Directo al Paladar l lalama 2005 En Directo al Paladar l Enrique Mendoza merlot

Partagez Corias Guilfa 07. La gourde vieillit

  • Facebook
  • Twitter
  • Flipboard
  • Email
Les sujets
  • Vins dégustés
  • Venu
  • Cangas
  • Carrasquin

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Flipboard
  • Email
Mots Clés:  Sélection Desserts Recettes 

Des Articles Intéressants

add