Comparaison des gaspachos de marque blanche

Desserts

Après avoir partagé avec vous la comparaison des gaspachos emballés l'autre jour, je vous ai promis une comparaison des gaspachos de marque maison, une proposition que vous avez accueillie avec grand plaisir. Donc, pour moi, ce qui était promis est une dette, je suis allé dans quelques supermarchés et j'ai eu un bon échantillon de gaspachos.

Les plus aguerris verront qu'il en manque quelques-uns, comme ceux des chaînes d'épargne (Aldi, Lidl et Día, pour ne citer que les plus connus) et une autre distribution régionale (comme Consum à Valence). Il y a plusieurs raisons à cela, parmi lesquelles: a) J'ai été attrapé loin de chez moi. b) Je me sens mal voyager dans le temps, et plus encore si c'est chez un commissaire de la RDA dans les années 60. c) Je n'aime pas être mal traité quand j'achète. d) Ma capacité à boire du gaspacho est limitée. e) Tout ce qui précède.

Avec ce point expliqué, voyons les participants:

  • Gazpacho Hacendado traditionnel (Mercadona)
  • Gaspacho Hipercor
  • Gaspacho Eroski
  • Gazpacho Auchan (Alcampo)
  • Gazpacho Carrefour

Une fois les présentations faites, passons à l'action, pour voir si l'un de ces gaspachos en marque blanche est capable d'éclipser les gaspachos gagnants de la comparaison précédente (Alvalle et Santa Teresa).

Gazpacho Carrefour

Par chance, nous commencerons la dégustation avec le gaspacho Carrefour. A cette occasion, je n'entrerai pas pour évaluer le design du brik, car dans le cas des gaspachos en marque blanche, c'est le moins, même si je vais en mentionner quelques-uns. Ce que nous allons lui faire, c'est ma faiblesse.

C'est un gaspacho légèrement orange, assez épais à la coulée, et avec une texture bien visible. En bouche, il est un peu fort, avec une grande présence de poivre (15%) et de concombre (10%); comme le dit l'étiquette. Il est fabriqué avec de l'huile d'olive (2%), bien que ni vierge ni extra.

Si je devais mettre une note là-dessus, ça me ferait plaisir. Son goût est assez artificiel et trop grumeleux en bouche.

Remarque | 5
Prix ​​| 1,48 euros

Gaspacho Eroski

Le gaspacho Eroski n'a pas l'air trop beau lorsque nous le versons dans le verre. Trop rouge peut-être, et encore un peu plus épais que ce à quoi on pourrait s'attendre, bien que la texture soit plus agréable à l'œil. En bouche, il est doux et agréable, un peu grumeleux, mais très équilibré et même avec quelques nuances de saveur.

Son goût doux s'explique par la proportion d'ingrédients, il ne contient que 7% de concombre et la même quantité de poivre. De plus, il est fait avec de l'huile d'olive extra vierge (3%), quelque chose qui est perceptible et apprécié en le buvant.

Nous allons y mettre une petite blague remarquable, car quelque chose me dit que ce sera le meilleur petit que je vais essayer aujourd'hui. C'est aussi la conception la plus acceptable de toutes.

Remarque | sept
Prix ​​| 1,59 euros

Gazpacho Hacendado traditionnel (Mercadona)

Certains d'entre vous ont mentionné le gaspacho Hacendado comme l'un de vos favoris, et je dois avouer que pendant un certain temps, c'est celui que j'ai acheté, mais il m'a déçu dans une lettre majuscule. C'est un gaspacho avec une saveur artificielle, avec beaucoup de présence de concombre (cela n'indique pas les proportions) et excessivement liquide.

Il est plus orange que le reste, mais ce n'est pas une couleur attrayante. Il a également une odeur forte et pas très agréable. Parmi les éléments positifs, il prétend être fabriqué avec de l'huile d'olive extra vierge (2,8%), bien que la vérité soit que cela ne montre pas grand-chose.

Échec catégorique, plus proche du défunt MD (Very Poor) que du NM (Needs Improvement).

Remarque | 3
Prix ​​| 2,85 euros (le pack de 2 indivisibles)

Gazpacho Auchan (Alcampo)

Nous continuons notre tournée de gaspachos par le Gazpacho Auchan, de la chaîne de supermarchés Alcampo. Encore une fois, c'est un gaspacho rouge foncé, avec beaucoup de texture et assez épais. Ça sent trop la tomate, ce qui n'est pas de bon augure pour moi.

En effet, il a autant de goût de tomate que d'odeur, ressemblant plus à un jus qu'à un gaspacho. Il n'indique pas les proportions des légumes, mais ils sont soit très insipides, soit ils brillent par leur absence. Bien sûr, l'huile utilisée est extra vierge (2,5%), ce qui est assez courant, j'imagine qu'en raison du peu de quantité nécessaire et de la qualité et de la bonne presse qu'elle fournit.

La note choisie sera un zéro patatero retentissant. Mauvais lancer imbuvable, sauf si vous voulez faire un Bloody Mary.

Remarque | 0
Prix ​​| 1,74 euros

Gaspacho Hipercor

Eh bien, nous arrivons à la fin avec ce gaspacho Hipercor, qui remporte le prix du design le plus laid et ennuyeux - je ne pouvais pas le faire taire - en plus d'être un gaspacho assez discret, c'est le moins qu'on puisse dire.

Il est assez rouge et un peu liquide, pas autant que celui de Mercadona, mais plus que les autres. Pourtant, c'est assez grumeleux, alors réunissez les deux «vertus». Sa saveur est vraiment artificielle, acide et avec un point de vinaigre trop fort. Comme si cela ne suffisait pas, sa texture est même désagréable. Il n'y a pas de proportion de légumes décomposée (seulement le total, 95%) et il est fait avec de l'huile d'olive extra vierge (2,5%), même si vous voyez et cherchez sa saveur, car je ne l'ai pas trouvée.

Je ne mets pas de zéro car il y a pire, mais c'est pour l'éviter. Ci-dessus, c'est le plus cher.

Remarque | 1
Prix ​​| 2,15 euros

Bonus track: Gazpacho SeleQtia par Eroski

Comme beaucoup d'entre vous me l'avaient recommandé, j'ai décidé d'essayer également le gaspacho SeleQtia d'Eroski, malgré le fait qu'il était un peu en dehors de la ligne du test, car il est un peu plus cher et relève de quelque chose que nous pourrions appeler en utilisant l'oxymore marque blanche premium.

La bouteille est différente, bien plus frais et avec un design plus élaboré - en noir, bien sûr - même si à mon avis, le gaspacho n'est pas à la hauteur. Ce n'est pas mal non plus du tout, je m'attendais à quelque chose de plus.

C'est un gaspacho orange et assez épais, légèrement grumeleux, avec une saveur forte.Il a deux fois plus de poivre que son pauvre frère (bien que ce ne soit pas aussi perceptible qu'on pourrait s'y attendre) et l'oignon est aussi un peu trop perceptible. Je ne sais pas, c'est peut-être un peu mieux dans l'ensemble que le gaspacho Eroski normal, surtout si vous aimez les gaspachos forts, mais je ne pense pas que cela vaut la différence de prix.

Remarque | sept
Prix ​​| 2,65 euros

Les gaspachos de marque privée: en valent-ils la peine?

Après la comparaison exhaustive des gaspachos de marque privée, et malgré le fait d'être rassasié de gaspacho, j'ai décidé d'essayer à nouveau le gaspacho de Santa Teresa, pour voir si cela valait la peine de payer le coût supplémentaire; et la vérité est qu'entre le meilleur des gaspachos essayés (tous deux d'Eroski) et le Santa Teresa, il y a un abîme effrayant.

Donc à moins que vous n'ayez à nourrir beaucoup de bouches et qu'il vous soit difficile de joindre les deux bouts (dans ce cas, mieux vaut ne pas acheter du tout de gaspacho en bouteille) je vous conseillerais d'opter pour un gaspacho de la qualité de Santa Teresa ou peut-être d'Alvalle. Maintenant, si vous voulez économiser une somme considérable (exactement la moitié) et que vous n'êtes pas des connaisseurs de gaspacho taliban, ma recommandation parmi les gaspachos de marque privée est le gaspacho Eroski. J'ai dit.

Et vous, lequel aimez-vous le plus?

  • Facebook
  • Twitter
  • Flipboard
  • Email
Mots Clés:  Sélection Recettes Desserts 

Des Articles Intéressants

add